fbpx
Haut de page
Partager

Brevet écosystème magnétique

Brevet écosystème magnétique

https://techxplore.com/news/2021-01-apple-wireless-ecosystem.html

Les gens de Cupertino ont reçu un brevet cette semaine pour un écosystème magnétique qui permettrait la recharge bidirectionnelle sans fil de plusieurs appareils en même temps. 

 

Un dessin accompagnant le brevet, intitulé “Inductive is charging between electronic devices,” montre un MacBook qui charge un iPhone et une Apple Watch en même temps. Le MacBook y parvient en intégrant des bobines de charge sous le trackpad et à l’intérieur du couvercle afin que les appareils puissent être chargés que le Macbook soit ouvert ou fermé. 

 

Les appareils d’autres fabricants, tels que Google Pixel 5 et les nouveaux ordinateurs portables Galaxy Book de Samsung, offrent déjà la recharge sans fil appareil à appareil, mais le système proposé par Apple est le premier à utiliser plusieurs emplacements de bobine, y compris dans le couvercle, repose-paume et trackpad, qui permettent à plus d’un appareil de se charger à la fois.

 

Un dessin de brevet montre qu’une Apple Watch est chargée par un iPhone, qui est lui chargé par un iPad, qui à son tour est chargé par un MacBook, qui lui-même reçoit de l’électricité par câble.

 

Un logiciel pourrait être utilisé pour déterminer quel appareil est le plus près de l’épuisement de la batterie et sélectionner automatiquement cet appareil pour la charge.

Une série d’aimants serait encastrée dans le MacBook pour assurer un bon alignement des dispositifs à charger.

 

Apple reconnaît que la prolifération des câbles et des chargeurs pose des problèmes aux utilisateurs. Ce projet règle ce problème.

 

“Certains appareils électroniques comprennent une ou plusieurs batteries rechargeables qui peuvent nécessiter une alimentation externe pour se recharger”, affirme le brevet. « Souvent, ces dispositifs peuvent être chargés à l’aide d’un connecteur ou d’un câble électrique commun ou normalisé. Par exemple, certains périphériques peuvent être chargés à l’aide d’un connecteur ou d’un câble USB.
Cependant, même s’ils sont munis de connecteurs et de câbles normalisés, chaque dispositif peut nécessiter une alimentation électrique distincte ou dédiée pour se recharger. Dans certains cas, il peut être difficile d’utiliser, d’entreposer ou de transporter des alimentations électriques distinctes pour chaque appareil. »

 

Le brevet semble être un autre signal indiquant qu’Apple se dirige vers les appareils sans port de recharge. 

En 2017, Apple a considéré une implémentation sans fil appelée AirPower qui consistait en un tapis capable de charger les appareils Apple. Le tapis, qui contenait de nombreuses bobines intégrées, ne nécessitait aucun alignement spécifique, mais Apple a abandonné le projet en raison de problèmes de surchauffe.

Puis, en octobre dernier, Apple a réintroduit une nouvelle version de sa populaire fonctionnalité MagSafe avec les iPhone 12 et 12 Pro. Il se compose d’un câble de trois pieds de long relié à un disque avec des composants magnétiques permettant un alignement automatique pour le chargement. Le nouveau système de recharge proposé utiliserait la même approche MagSafe ou une approche similaire pour l’alignement.

 

Le brevet Apple fait également référence à l’intégration de logiciels. Un programme reconnaîtrait la forme et la taille d’un appareil plus petit placé sur un écran iPad pour le chargement, par exemple, et reconfigurerait l’écran pour recharger l’appareil. Une autre proposition impliquant la même configuration envisageait l’écran de l’iPhone affichant la partie obstruée de l’écran de l’iPad afin que l’utilisateur puisse continuer à travailler de manière transparente sur l’iPad pendant la charge !

Une troisième proposition était un écran confirmant l’alignement approprié qui pourrait également projeter les progrès de la charge de la batterie ou d’autres données pertinentes sur l’état de l’appareil.

 

Un obstacle pour Apple est que, pour que ce nouvel écosystème de recharge sans fil fonctionne, les appareils doivent être en verre ou en plastique. Les MacBooks d’Apple sont composés d’aluminium, ce qui bloquera la charge. 

Apple n’a donné aucune indication des changements structuraux, le cas échéant, qui sont en cours pour répondre à cette exigence.

1 comment

  1. site de blog fantastique et aussi incroyable. Je souhaite vraiment remercier,
    pour nous fournir une information bien meilleure.

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *